Projet IIKIYAGO

Zones intervention:

  • KARUSI

  • BUHIGA

Nombre actuel de bénéficiaires:

Coût du projet, par bénéficiaire:

Vous pouvez être impliqué en :

  • Sponsorisant le projet

  • En faisant du bénévolat

JH6A5589.JPG

IKIYAGO qui signifie « DIALOGUE » est une initiative qui vise à améliorer la communication entre parents et enfants pour une meilleure santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents.

Au Burundi, la fécondité est précoce. Selon l'enquête démographique et de santé (EDS III) de 2016-2017, 8% des jeunes filles de 15 à 19 ans avaient déjà un enfant ou étaient enceintes. Les indicateurs sur la santé sexuelle et reproductive montrent des taux de fécondité très élevés chez les jeunes de 15 à 19 ans. La précocité de la sexualité est révélée par le fait que 8% des adolescentes ont commencé leur vie féconde. Ceci montre que les jeunes ont besoin d'être informés sur leur santé sexuelle et reproductive, y compris la gestion de l'hygiène menstruelle, afin de minimiser les risques (grossesses non désirées, VIH/IST, avortements illégaux, etc.) liés à l'ignorance et au manque de services adaptés à leurs conditions de vie.

KARUSI est une zone dont la structure démographique est majoritairement jeune. Les adolescentes et les jeunes adultes sont exposées à des risques de grossesses précoces et non désirées entraînant des avortements à risque, des maladies sexuellement transmissibles et des abandons scolaires. D'autre part, les plus jeunes vivant dans des conditions précaires, leur gestion de l'hygiène menstruelle est également souvent mauvaise.

En raison de la nature géographique et culturelle de la province de KARUSI, l'accès à l'information par les jeunes et les groupes vulnérables dans la province a été un problème sérieux. La plupart des informations sur la santé et les droits sexuels et reproductifs ne sont pas facilement accessibles. Cette situation est également due en partie au refus délibéré des parents et des autres parties prenantes d'informer les jeunes. 

C’est dans ce cadre que SaCoDé a organisé un atelier de lancement des activités du projet de promotion de la communication entre parents et enfants sur la santé sexuelle et reproductive sans oublier le lectorat traditionnel dans la Province de KARUSI. En initiant le projet IKIYAGO entre les jeunes et les parents, la mission de SaCoDé va contribuer à promouvoir la santé et le bien-être des enfants, des adolescents et des jeunes adultes ; à encourager les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, en particulier les jeunes femmes, à poursuivre leur éducation (réduction des grossesses précoces, réduction des MST) et à répondre aux besoins spécifiques des adolescents et des jeunes, en particulier des jeunes femmes.

Objectif global du Projet IKIYAGO

L'objectif du projet est de fournir des informations sur tous les aspects de la santé et des droits sexuels et reproductifs des adolescents afin qu'ils soient conscients des changements qu'ils subissent et de la manière dont ils doivent se protéger contre les abus sexuels, les IST et le VIH/SIDA.

 

Renforcement de la communication entre parent(s) et enfant(s) 

  • Le but de ce projet est d’outiller les parents avec des informations et des compétences de communication en matière de Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) afin qu’ils puissent mieux communiquer avec leurs enfants, adolescent(e)s et jeunes en famille. 

  • Adaptation d’un manuel de formation des parents : Pour que le renforcement des capacités de communication des parents soit efficace, il y a lieu d’établir un curriculum ayant trois grands chapitres principaux et neuf sections. Ce manuel sera élaboré en Kirundi et va comprendre les chapitres suivants : 

  1. Décrire les étapes du développement de l’enfant ; 

  2. Caractériser les adolescent(e)s du point de vue physiologique, psychologique et social ; 

  3. Décrire les problèmes de SSR des adolescent(e)s ; 

  4. Décrire les conséquences des rapports sexuels à risque et/ou non protégés ; 

  5. Expliquer les besoins des enfants, adolescent(e)s et jeunes en matière de SSR ; 

  6. Informer sur les droits des enfants, adolescent(e)s et jeunes en matière de SSR ; 

  7. Expliquer le processus d’adoption de comportements responsables en matière de SSR ; 

  8. Mieux communiquer avec les enfants, adolescent(e)s et jeunes en matière de SSR ; 

  9. Décrire le concept de l’éducation sexuelle en famille. 

  • Dans la pratique, les formations sont conçues pour être tenues dans les salles où les participants peuvent se mouvoir au moment de certains exercices et des jeux de rôle. Les mamans et les papas seront séparés durant les formations. Mais il y aura des sessions de mise en commun. 

IKIYAGO Blog