Follow us on YouTube

La promotion de l'hygiène dans les écoles et les communautés de la province Bujumbura


Ce mardi 15 Mars 2022, s’est tenu dans les enceintes du Centre d’Enseignement des métiers de Ruyaga, un atelier de présentation du projet d’amélioration des conditions d’hygiène dans 24 écoles de la province Bujumbura et dans les sites Sobel et Kinyinya.

Étaient présents les directeurs des 24 écoles ciblées, issues des communes Kabezi, Mugongomanga, Kanyosha et Nyabiraba, les responsables des administrations communales et ceux des directions communales de l’éducation nationale (DCE) des mêmes communes, le conseiller du directeur provincial de l’éducation nationale (DPE) ainsi que les représentants des équipes de gestion des sites de déplacés Sobel et Kinyinya.

Cet atelier a été débuté par le discours d’accueil et ouverture des travaux par Conseiller de l’Administratrice de la commune Kanyosha chargé des questions économiques, du développement et des statistiques. Dans son allocution du jour, la Fondatrice et Directrice Exécutive de SaCoDé; Mme Grâce Françoise NIBIZI, a remercié les participants à cet atelier mais aussi a présenté les différents projets exécutés : Hinduka Uhindure Abandi, Iterambere, Isuku, Agateka, Ishure ry’inyenyeri ainsi que Amagara meza.


Les raccordements en eau dans les ECOFO relèvent du projet “Ishure ry'inyenyeri”, un projet axé sur la promotion des pratiques d'hygiène dans les écoles. Ce projet sera exécuté en partenariat avec l’UNICEF sur un délai de 3mois (Mars-Mai 2022) et se focalisera sur 24 écoles de la province de Bujumbura. En plus de ces constructions, des sensibilisations pour les tantines et pères scolaires pour créer et animer les clubs scolaires pour mieux accompagner l’amélioration des conditions d’hygiène en milieu scolaire.

Pour les sites de déplacés des inondations de Gatumba, les travaux de SOBEL à Maramvya et de KINYINYA à Gatumba relèvent du projet “ISUKU” puisque c'est celui qui met l'accent sur la promotion des pratiques d'hygiène dans la communauté. Il y aura donc la construction de lieux d’aisance, accompagnée des sensibilisations pour l’hygiène en générale et l’hygiène et santé menstruelle dans le site SOBEL.

A la fin de l’atelier, il y a eu une restitution de travaux en groupes pour discuter du rôle de chacun pour la réussite de ce projet ainsi que les mesures à prendre pour assurer le bon usage et la bonne gestion de ces infrastructures nouvellement octroyées.

Follow us on Facebook

Subscribe to the blog for Updates

Congratulations! You’re subscribed!

Recent Posts